Dalton Telegramme

Printi’ Mise en bouche

Le Printival fait la part belle aux talents de la scène francophone . Elle accentue aujourd’hui sa volonté de mettre en valeur ces artistes dans le bel écrin qu’est le théâtre de Pézenas, ils viennent donc vous ouvrir les écoutilles et vous préparer à de belles soirées.

Où ? Foyer des Campagnes

Quand ? Le samedi 15 avril à 19h

Tarif unique : 7€

DALTON TELEGRAMME

 

Dans tous les saloons et les bars, c’est un événement : Dalton Telegramme claque son premier album sur le comptoir. Intitulé ‘Sous la fourrure’, l’effort tient la chanson au chaud et séquestre de jolis secrets sous le manteau. Depuis 2010, Dalton Telegramme sévit en bord de Meuse, du côté de Liège. Si le projet prend corps dans la petite Belgique, son esprit appartient aux mythes et légendes des grands espaces. En marge de son obsession pour les bons mots d’Alain Bashung et Nino Ferrer, d’une fascination pour les textes ficelés par quelques dandys étincelants (Albin De la Simone, Bertrand Belin), le quatuor affectionne les guet-apens country-folk, les coups de flingues de Johnny Cash et les montures sonores attelées aux films des frères Coen (Fargo, O’Brother).

La première tournée canadienne du groupe marque un point de non-retour. De retour au pays, les musiciens remportent le concours DFDT (Du F. dans le Texte) et empochent Les Talents Acoustic TV5 Monde. Sollicité ici et ailleurs, le groupe passe à l’action et s’affaire en studio. Mais avant d’oser se lancer sur la longueur d’un album, il publie deux E.P’s distingués (‘La Cavale’ et ‘La Planque’).

Admirateurs secrets du parolier Jacques Duvall (Lio, Etienne Daho, Sparks), les musiciens décident de suivre l’homme à la trace, celle qui mène à sa planque : le label Freaksville Record (Benjamin Schoos, April March). Dans le vif du sujet, à fond dans la création, Dalton Telegramme dégaine ses meilleurs idées et enregistre douze titres en compagnie de Seb Martel (-M-, Tony Allen, Camille). Le guitariste français endosse son costume de producteur et met le son du groupe en lumière. Disque chaleureux et spontané, ‘Sous la fourrure’ voit Dalton Telegramme s’affirmer en toute authenticité. Sincère, fidèle à son univers, le quatuor fige des fictions rebelles dans des chansons douces, parfois sauvages, toujours indomptables. Avec ‘Sous la fourrure’, Dalton Telegramme a de quoi affronter le blizzard, réchauffer les cœurs et marquer les esprits.

www.daltontelegramme.comfr-fr.facebook.com/daltontelegramme

Les idiots

Printi’ Gratis

Le Printival poursuit son action pour faciliter l’accès à la culture en programmant des concerts gratuits d’artistes talentueux, régionaux ou nationaux, au cœur du centre historique de Pézenas.

Où ? Place Gambetta à Pézenas

Quand ? Le samedi 15 avril à 12h

Gratuit

LES IDIOTS 

(Occitanie)

Si les filles naissent dans les roses et les garçons dans les choux, Les idiots ont choisi Albi pour commencer leur vie. L’un de Les idiots c’est Guillaume, l’autre de Les idiots c’est Mika. L’idiot Guillaume a la grosse voix, l’idiot Mika travaille des doigts.

Les idiots font de la musique acoustique avec des p’tits bouts de trucs dedans. Les idiots ce sont des chansons en français avec des textes drôles ou pas ou les deux à la fois. Les idiots méritent vraiment d’être connus. Au final si Les idiots ne sont que deux, ils savent qu’ils peuvent compter sur tous ceux qui les entourent.

www.lesidiots.net

GrènSémé / Le Trottoir d’en face

Printi’ Soirée

Première partie ou co-plateau, pour ses soirées, le Printival invite des artistes singuliers, d’une grande qualité musicale, sachant jouer de la poésie et de l’écriture, embarquant le public dans des univers décalés…

Où ? Au Foyer des Campagnes à Pézenas

Quand ? Le vendredi 14 avril à 21h

Tarifs : Tarif plein : 15€ / Tarif réduit : 12€

CO-PLATEAU

GRENSEME

 

Entre poésie rock, pulsations dub et rythmes ternaires, GrènSémé invente une chanson totalement inédite où le créole et le maloya de La Réunion donnent rendez-vous à Brel, Bashung et Noir Désir.

Dix ans après sa formation autour de Carlo De Sacco, chanteur et compositeur, l’histoire du groupe s’écrit depuis cette île de l’Océan Indien, en cercles concentriques et aériens, GrènSémé cherchant son identité dans un territoire de plus en plus vaste… hallucinations auditives du dub, ambiances street du slam et verve humaniste des poètes du rock français.

Avec leur 2° album Hors Sol, le groupe s’affirme comme l’une des voix les plus originales de la nouvelle scène francophone !

 

www.gren-seme.re

 

LE TROTTOIR D’EN FACE


Le trottoir d’en face, c’est celui que l’on ne connaît pas mais que l’on ne quitte plus quand on a foulé son bitume. On y raconte de belles histoires, poétiques, drôles, criantes de vérités. On y marche, bercé par des cuivres envoûtants et des guitares acoustiques très électriques. Sous nos pas un mélange savoureux d’influences aussi diverses que surprenantes… Tour à tour énergiques, avec un son rock très audacieux et séduisant, aux ballades savoureuses, tous les parfums de ce trottoir nous invitent, nous attirent… Il n’y a qu’un pied à y poser… et le voyage commence ! 7 ans de vie sur scène et pas une ride pour le jeune groupe du Sud-Ouest. Cette bande de copains ne cesse d’avancer et de grandir ensemble. Ils profitent d’un tournant et d’une rencontre importante avec MG Productions, pour travailler avec Gambeat de la radio Bemba et investir toutes leurs forces et leur sagesse dans un album abouti. Ce premier opus sous le nom de Trottoir d’en face, raconte des histoires aussi percutantes les unes que les autres, sans morale ni prétention. Même si le groupe a changé de nom et intégré un vent de renouveau à sa dynamique, « Nulle Ombre », sorti en 2015, garde sa ligne artistique qui faisait la force des Landa’s, à savoir une musique éclectique, passant du rock à la valse, la rumba et autres musiques du monde. Parallèlement, une vraie identité est mise en avant sur cet album, notamment au niveau des lignes mélodiques. Ainsi on pourrait définir l’ambiance qui ressort de ces 45 minutes de musique, comme une joyeuse mélancolie.

letrottoirdenface.fr fr-fr.facebook.com/letrottoirdenface

 

Camille Hardouin

Printi’ Mise en bouche

Le Printival fait la part belle aux talents de la scène francophone . Elle accentue aujourd’hui sa volonté de mettre en valeur ces artistes dans le bel écrin qu’est le théâtre de Pézenas, ils viennent donc vous ouvrir les écoutilles et vous préparer à de belles soirées.

Où ? Au Théâtre Historique de Pézenas

Quand ? Le vendredi 14 avril à 19h

Tarif unique : 7€

CAMILLE HARDOUIN

 

Les bottes solidement ancrées dans un univers improbable, La Demoiselle inconnue séduit et déroute. Elle parsème ses textes d’impulsions impudiques ou électriques, passe d’une berceuse d’infidélité à une chanson d’amour pour un zombie, marchant avec un sens de l’équilibre relatif sur un fil de mots tendu entre gravité et légèreté. Née avec un nom et un état civil, il a fallu quelques étapes à la demoiselle pour devenir inconnue.

Armée d’un vieux téléphone, d’une barbie nommée Britney et d’une paire de fesses en plastique à Walkman intégré, elle commence sa terrorisante route vers la gloire et la conquête du monde en remportant le prix Grand Zebrock/ S.A.C.E.M. en mai 2011. En 2012, elle signe joyeusement avec le label Mon Slip, dirigé par Christian Olivier (Têtes Raides). Elle est aussi l’une des trois lauréates de Paris Jeunes Talents pour l’année 2012/2013. En 2013, sort le premier EP de La Demoiselle inconnue : Dormir Seule. Soan l’invite à chanter en duo sur son single Me Laisse pas Seul. En 2013 et 2014, elle reçoit le soutien de la SACEM et de l’ADAMI. Un premier album est en gestation.

En 2015, La Demoiselle Inconnue devient Camille Hardouin. Elle abandonne comme une mue ce nom derrière lequel elle se cachait, un peu, pour reprendre son nom. Parce que cette protection, elle n’en avait plus besoin. Elle n’est plus inconnue désormais.

lademoiselleinconnue.blogspot.frwww.facebook.com/camillehardouinofficiel

Wallace

Printi’ Gratis

Le Printival poursuit son action pour faciliter l’accès à la culture en programmant des concerts gratuits d’artistes talentueux, régionaux ou nationaux, au cœur du centre historique de Pézenas.

Où ? Place Gambetta à Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 12h

Gratuit

WALLACE

 

De la chanson française avec une couleur sonore inimitable, quelques grammes de rage, de tendresse, du violon, des guitares manouches ou énervées, des synthétiseurs, Wallace a de la gueule et du chien.

Après X années de concerts en France, en Europe et dans un monde presque entier, il est donc sur Sète de retour avec un nouveau projet baptisé Wallace.

Des instrumentistes hors-pairs, une poésie brute de coffre et un grain de voix qui ferait passer le papier de verre et la toile émeri pour du velours ou de la soie, tout en laissant une place à chacun, chacune de ces textures.

www.facebook.com/wallacedesete

Soirée Carte blanche / Iaross

Printi’ Soirée

Première partie ou co-plateau, pour ses soirées, le Printival invite des artistes singuliers, d’une grande qualité musicale, sachant jouer de la poésie et de l’écriture, embarquant le public dans des univers décalés…

Où ? Au Foyer des Campagnes à Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 21h

Tarifs : Tarif plein : 20€ / Tarif réduit : 15€

En première partie : IAROSS

 
Nicolas Iarossi, violoncelliste, décide de créer en 2008 son projet solo : Iaross. Un an après, Iaross devient un groupe grâce à la rencontre avec Germain Lebot, batteur et Colin Vincent, guitariste. Iaross est un groupe aux influences vastes allant de la chanson française au rock, l’électro, la transe et l’expérimentation. En 2011, Iaross a sorti son premier album « Ventre », unanimement salué par la critique et consacré par le public. Le groupe est alors propulsé comme coup de cœur ou primé à plusieurs tremplins incontournables de la scène francophone (Le mans Cité Chansons, Les Musicales de Bastia, etc.). Remarqué en Suisse dans le cadre de la Médaille d’Or, Iaross y décroche une distribution (Disques Office), se produit notamment au Chat Noir et gagne sa place de « découverte » au Festival Voix de Fête à Genève. Grâce à ce festival, Iaross sera programmé par l’Académie Charles Cros (Festival Chanson Nouvelle) et participera aux Chroniques Lycéennes. On sollicite Iaross pour assurer la première partie d’artistes tels que Dominique A, Jacques Higelin, Arthur H, Lo’Jo… Dans le cadre du Festival Alors… Chante ! de Montauban, Alain Fantapié a annoncé les Coups de Coeur de l’Académie Charles Cros, parmi eux Iaross. Il a été également obtenu les Bravos du Festival Alors… Chante ! Et tout ceci après avoir gagné la Médaille d’Or de la chanson à Saignelégier en Suisse. Le rock de Iaross laisse plus de place aux paroles, à une écriture cinématographique, en digne héritier de la chanson française. À fleur de peau, les textes nous transportent, à grands coups d’images, de flashes, de mélodies entêtantes. A l’écoute de l’album « Renverser », on est transporté en fermant les yeux par une expérience unique, on imagine ce qui est raconté, on voit, on sent, on vit les mots. La fulgurance de la rime nous propulse dans un univers aux distorsions de violoncelle, faisant écho à des rythmes riches et des riffs de guitare enivrants, pour un ensemble étonnant et de grande qualité artistique. Comme un hommage aux grands, on pense Ferré, Bashung, on pense Noir Désir… mais on entend Iaross!

Leur troisième album, « Le cri des fourmis » est sorti en mars 2017.

iaross.com

 SOIREES « MUSES » (CARTE BLANCHE)

Création unique et spéciale sur la thématique des Muses, avec un orchestre de filles, des invités, des chansons originales, des reprises, des surprises…

Soirée imaginée avec la complicité de Sam Burguière (Ogres de Barback).

Invités : GiedRé, Alexis HK, Renan Luce, Eskelina, Sarah Olivier et d’autres…

 
GIEDRÉ

 

Baladine nomade, GiedRé a, au gré de ses albums, parcouru les routes de France et les salles parisiennes. Après un an d’absence, GiedRé revient sur scène pour présenter son nouveau spectacle et son tout nouvel album, « Lalala ».

Nous ne sommes pas au concert, pas non plus au théâtre, mais quelque part entre le music-hall et le stand-up : son tour de chant est un authentique spectacle, verrouillé comme un château de cartes, où, armée de  ses guitare/ukulele/clavier, GiedRé pointe la souffrance des petits, des sans-grades, mais sans jamais verser dans l’indignation consensuelle. Elle aborde les vrais sujets (la souffrance, la solitude, la maladie…) avec une délicatesse rigolarde, une potacherie de dentellière et un refus de tout compromis. Mais tout ceci au sens premier du terme : GiedRé compatit. Et cette compassion abrasive ne se drape d’aucun tabou, sinon la générosité…

www.giedre.fr / fr-fr.facebook.com/Giedrelalala

RENAN LUCE

 

Quatre ans séparent D’une Tonne A Un Tout Petit Poids (sorti en 2014) du Clan des Miros, son prédécesseur. A l’issue d’une longue tournée qui l’aura vu arpenter les routes de France et d’ailleurs, à la rencontre d’un public toujours plus nombreux, Renan Luce avait finalement décidé de s’accorder un break. Sorti de la frénésie de ces deux premiers albums, Renan a pris le temps de se poser. De se construire un studio d’enregistrement, «mon lieu à moi, entre cocon et fantasme adolescent», expliquait-t-il, dans un coin de Bretagne où il a ses repères… De devenir père, aussi. Après, seulement, est revenue l’envie de composer. Grand spécialiste des émotions pour l’éternité, Renan Luce a réussi, avec D’Une tonne à un tout petit poids, le pari d’une chanson sensible et en apesanteur.

www.renanluce.fr / www.facebook.com/RenanLuce

ESKELINA

 

Des chansons à la fois actuelles et intemporelles écrites en compagnie d’Eskelina par Florent Vintrigner (La Rue KETANOU) pour les paroles et Christophe BASTIEN (Debout sur le zinc) pour la musique.

Un univers envoûtant taillé à la mesure de cette magnifique interprète. Avec ce léger accent suédois… Troublant ! Son dernier album, Le Matin du Pélican, est sorti en janvier 2015.

www.eskelina.com / www.facebook.com/eskelina

SARAH OLIVIER

 

L’écriture de Sarah Olivier est une fantaisie absolue et délicieuse où la vie et la mort se mêlent dans une sorte de transe. L’idée-même de la fête est chère à la chanteuse. La poésie est partout, même dans ses mots les plus crus. Les paroles reflètent un monde merveilleux où se dessine une vision pourtant très réelle. Sarah Olivier distille une euphorie joyeuse et subtile, délicate comme une aile de papillon, excessive comme ce énième verre qu’on vide, enracinée et vertigineuse, infinie pulsion de vie qui définit tout son art. Son premier album, Pink Galina, est sorti en mai 2013.

www.saraholivier.com

 

ALEXIS HK

 

         Adolescent amoureux de Brassens et Brel, mais aussi de hip-hop français et de reggae, il s’inscrit aux scènes ouvertes du théâtre de Trévise pour roder son jeune répertoire composé à la guitare. Une première maquette voit le jour suite à la rencontre d’Olaf Hund sur les bancs de la fac de Nanterre. « Antihéros notoire », publiée sous le patronyme de Alexis Hashka, est alors vendue à la sortie des concerts. Il enregistre chez Musiques Hybrides un premier album atypique, « Belle Ville », composé de chansons et d’interludes, dans une veine assez intimiste. Labels décide de prendre part à l’aventure et « Belle Ville » connaît un second lancement en février 2003. En 2004 sort le deuxième album, « L’Homme du moment ». En 2011, Alexis HK part en tournée « Seuls à trois » avec ses compères Renan Luce et Benoit Dorémus. L’année 2012 est consacrée à l’enregistrement et la sortie du 4e album studio, « Le dernier présent », paru le 17 septembre 2012. Ce nouvel album trouve une belle cohérence folk et évoque avec nostalgie et sagesse l’urgence de savourer la vie. La tournée qui l’accompagne de septembre 2012 à avril 2014 compte 100 concerts. Alexis HK se lance dans ce grand projet «Georges et moi» à la fin de cette ultime tournée. Le projet se concrétise à l’automne 2014 sous l’œil expert de François Morel.

www.alexishk.com / www.facebook.com/alexishkofficiel


 

Flow

Printi’ Mise en bouche

Le Printival fait la part belle aux talents de la scène francophone . Elle accentue aujourd’hui sa volonté de mettre en valeur ces artistes dans le bel écrin qu’est le théâtre de Pézenas, ils viennent donc vous ouvrir les écoutilles et vous préparer à de belles soirées.

Où ? Au Théâtre Historique de Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 19h

Tarif unique : 7€

FLOW

 

Flow ? « Un groupe de fille à majorité de garçons !», Pouffe Flow (la chanteuse) sous sa casquette. Voix modulée, rauque et puissante, elle plante dans le vôtre un regard de braise attisé par la passion qui électrise la musique de ses mots. Brel, Piaf mais aussi Bérurier Noir et Led Zeppelin, les influences se mélangent et le timbre caractéristique de la voix cassée, sculptent ensemble un univers de rock, valse punk et chansons à textes dignes des standards « de l’époque ». Les mots de Flow visent en plein cœur. Le sien déborde de générosité, de poésie brute de diamant.

Avec sa voix cassée et puissante, Florence Vaillant nous emmène dans un monde pas toujours florissant, souvent dur mais avec une vision juste et sans concession. Entourée par une lune de jeunes musiciens, FLOW exprime, hurle les petites et grosses misères de la vie, sur des musiques métissées aux arrangements simples mais efficaces.

Rencontrer Flow, c’est suivre en musique et en émotion un constat social avec une touche de cynisme et d’autodérision.

flowchanson.com / www.facebook.com/flowofficiel

En Enfancie

 Printi’ Mômes

Parce que le Printival est comme une grande récréation, les enfants ont aussi leur place dans la programmation. Des spectacles mêlant théâtre, chanson, cirque ou danse sont proposés chaque année au jeune public.

Où ? A l’Illustre Théâtre de Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 15h

Tarif unique : 5€

EN ENFANCIE – Chansons de derrière l’horizon

 

Pour vous rendre en Enfancie, prenez deux musiciens voyageurs (Hervé Lapalud et Jonathan Mathis) qui aiment les instruments d’hier, les instruments d’ailleurs qui aiment raconter en chansons leurs escapades vers d’autres horizons qui ramènent de leurs voyages des mirages pour donner à d’autres le goût d’ouvrir leurs mirettes. Montez avec eux dans le taxi-broussi de Madagascar et venez rencontrer Ali-Les-Bons-Tuyaux, le vendeur d’eau de Bobo-Dioulasso. Laissez-vous emporter par les volutes de la kora, cette harpe-luth du Sahel, par les lamelles métalliques des pianos à doigts ou par les flûtes de l’orgue mécanique. Chantez, riez, participez. Avec un simple air dans la tête, venez faire le tour d’la planète. Entrouvrez la porte de l’imaginaire, laissez-vous faire, pleurez avec la pomme de terre enfermée dans le frigidaire. grimpez sur le carrousel et guettez le pompon au bout de la ficelle. Ouvrez en somme votre cœur d’enfant, oubliez « qu’ça s’peut pas !! » et asseyez-vous quelques instants sur les bancs de l’Ecole des Chats. Attention la leçon de géographie va commencer : – Mais, M’sieur, c’est où l’Enfancie ???

www.hervelapalud.com

Les Hôtesses d’Hilaire

Printi’ Gratis

Le Printival poursuit son action pour faciliter l’accès à la culture en programmant des concerts gratuits d’artistes talentueux, régionaux ou nationaux, au cœur du centre historique de Pézenas.

Où ? Place Gambetta à Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 12h

Gratuit

LES HÔTESSES D’HILAIRE 

(Moncton – Canada)

Cette entité fut créée en 1972. Tout de suite après le bug de l’an 2000, elle sort de la cave d’Hilaire Brideau afin de vivre pleinement d’ici la fin du monde.

Propulsées par un rock militaire qui lance des bombes atomiques de tendresse, Les Hôtesses d’Hilaire bombarderont vos tampons. Chatouillant l’espoir d’un futur qui se veut optimiste, elles vous transporteront dans une dimension infinie, là où le néant prend toute la place.

Les Hôtesses d’Hilaire ont sorti en novembre 2015 leur troisième album « Touche-moi pas là » qui fait suite à « Hilaire à boire » (2013) et « Party de ruisseau » (2014).

 

www.leshotessesdhilaire.com / fr.facebook.com/leshotessesdhilaire

Makja / Thomas Pitiot chante Vassiliu

Printi’ Soirée

Première partie ou co-plateau, pour ses soirées, le Printival invite des artistes singuliers, d’une grande qualité musicale, sachant jouer de la poésie et de l’écriture, embarquant le public dans des univers décalés…

Où ? Au Foyer des Campagnes à Pézenas

Quand ? Le mercredi 12 avril à 21h

Tarifs : Tarif plein : 20€ / Tarif réduit : 15€

En première partie : MAKJA

 

Makja est venu aux mots au milieu des années 90 en plein essor de la culture hip hop. Pendant plus de quinze ans, il a animé des ateliers « création de chansons » au sein d’écoles, lycées, prisons, foyers, etc. Au fil des années, il a appris à voir le monde sous ces autres regards et sensibilités. Depuis, il ressent le besoin de servir cette multiplicité de points de vue au fil de ses œuvres. Son 1er EP autoproduit intitulé « Un Camp » est sorti en Mars 2016. Il clôture une période de tournée sous forme de quintet débutée en 2012. Depuis 2016, il poursuit désormais son aventure en duo, accompagné du multi-instrumentaliste Mickael BENTZ (compositeur/arrangeur) qui habille ses mots. Avec l’amour de la langue française et de ses images, chaque chanson est conçue comme une pièce, un tableau.

Lauréat du “Prix Centre des Ecritures de Chanson 2016” remis par Voix du Sud (structure présidée par Francis Cabrel) & La Fondation La Poste. Médaille de Bronze de la Chanson Francophone 2016 / Saignelégier (Suisse).Prix SACEM du Texte au Pic d’Or 2016 de Tarbes. Premier Prix du Tremplin Chanson Française 2016 du Fridom Festival.

www.makja.com

 

THOMAS PITIOT CHANTE VASSILIU

 

C’est peu de dire que les chansons de Pierre Vassiliu habitent Thomas Pitiot. Elles ont fondé une part de sa relation à la musique, au voyage et à l’ailleurs. Cette idée de rendre un hommage appuyé à Pierre Vassiliu cheminait depuis longtemps dans l’esprit de Thomas. Et comme « c’est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source », il lui est apparu urgent de faire voyager les chansons de Vassiliu et de leur faire prendre le large après que ce dernier eut tiré sa révérence irrévérencieuse.

Thomas partage avec Pierre Vassiliu cette fascination pour les musiques afro-caribéennes. Il y a ce lien singulier avec le Sénégal où l’un et l’autre ont passé beaucoup de temps. Il y a aussi cette façon de vivre le métier de chanteur, en liberté et sans céder aux modes éphémères. Et puis ce goût pour les concerts ensoleillés, les grands orchestres avec des musiciens talentueux à l’aise dans toutes les musiques et volontaires pour franchir les frontières artificielles des styles et des époques. C’est tout cela que Thomas Pitiot entend redonner avec ce nouveau spectacle créé au printemps 2015.

Thomas Pitiot : chant, guitare, Florence Naprix : chant, Yvan Descamps : batterie, percussions, Michel Kanuty : claviers, Yannick Kerzanet : guitare, Franck La Rocca : basse, Régis Pons : trompette, Bruno Wilhelm : saxophones.

www.thomaspitiot.net www.facebook.com/thomaspitiotofficiel