Programmation du 24 au 28 août 2021

La Fête à Pierre Perret, Mathieu Boogaerts, Lo’Jo, Catastrophe, André Minvielle, Malik Djoudi, Clara Ysé, Wally, Françoiz Breut, Fils Cara, Batlik, SuperBravo, Korafoland…

Samedi 28
Samedi 28
Samedi 28
Samedi 28

Bien que cette édition soit la 22ème, elle aura un peu un goût de première fois : Le Printi prépare un festival estival du 24 au 28 août 2021.

Il se déroulera principalement en plein air au Théâtre de Verdure. Cette fête de la chanson francophone sera parrainée par Pierre Perret.

Ce premier Printival estival sera l’occasion de se réunir pour revivre ensemble autour de la chanson ces moments de joie qui nous manquent tellement.

Pour commencer, Le Printi’ présentera deux soirées en avant-première au Domaine de Bayssan à Béziers le 6 et le 7 août. En têtes d’affiche Alexis HK et Suzane.

En cette période nous ne refuserons rien à nos printivaliers et la fantaisie sera au rendez vous:

  • Le festival sera inauguré le mardi 24 août au Théâtre de Verdure avec un co-plateau André Minvielle et Wally.
  • Le lendemain, 25 août, une soirée spéciale : la Fête à Pierre Perret, le parrain cette année. Pour cette occasion il sera accompagné sur son répertoire Les Ogres de Barback et des invités encore non dévoilés.
  • Le 26 août ce sera au tour de Batlik et LO’JO d’enchanter le public. Ils seront succédés par Malik Djoudi le vendredi 27.
  • Le dernier jour, le 28 août, Catastrophe présentera sont spectacle Nue. Une fois n’est pas coutume, la clôture du festival se fera « En Anglais », avec Mathieu Boogaerts.
  • Fidèle à ses habitudes le Printival proposera aussi des nouveaux talents remarquables ! Le public pourra découvrir Clara Ysé, SuperBravo, Françoiz Breut ou Fils Cara.
  • Des scènes gratuites seront programmées en journée à la butte du chateau avec notamment Hervé Lapalud & Dramane Dembélé pour leur projet Korafoland

Le quotidien l’Hélicon témoignera de tout ce qui passe et même un peu plus. Quant aux Printi’fantaisies, qui sont “l’esprit” du festival, elles ne seront pas effacées par le changement de saison.

La veille de l’ouverture du festival, les printivaliers pourront se mettre dans l’ambiance avec la projection du documentaire sur Daniel Darc accompagnée par une lecture musicale préparée par Dimoné.

Le Printival souhaite par-dessus tout offrir au public, aux artistes et aux bénévoles un moment d’évasion.

Pour le Printival 2021 nous serons à nouveau ensemble. Les seuls mots d’ordres seront partage, découverte et convivialité !


AMOUR, LIBERTÉ, PIERRE PERRET

S’il est un personnage à part dans la chanson française, c’est bien Pierre Perret. Travailleur infatigable sous des airs nonchalants, trousseur de calembours maniant avec finesse la langue verte et le propos grivois, maître ès argot, mais puriste, il utilise un langage à citer en exemple dans un monde où le pléonasme, l’impropriété, la faute d’orthographe, et pour tout dire la trivialité, sévissent de toutes parts, sonnant l’exécution capitale du français. Chanteur et avant tout poète, gourmand des mots et des nourritures, adepte d’un hédonisme qu’il prescrit volontiers, bon vivant chaque fois que possible, il dresse, dans la plaisanterie ou le sérieux, d’une écriture mordante, des tableaux de mœurs où, parfois burlesque et toujours minutieux, il révèle avec pertinence les lacunes d’une société plus que jamais agitée d’inquiétantes convulsions.

Parce qu’il a connu Boby, parce qu’il véhicule de la joie de vivre et une irrévérence que l’on aime tant, nous avons souhaité lui organiser une belle fête! Toute la famille des Ogres de Barback sera présente pour accompagner cette soirée orchestrée par Sam Burguière ainsi que de très beaux invités tels que Léopoldine HH.

Mathieu Boogaerts

BOOGAERTS (en anglais) c’est le titre du nouveau disque de Mathieu.
Because he wrote it in english.  C’est vrai, cela fait plusieurs années qu’il vit à Londres alors… il a bien fallu, tout chansonnier qu’il est, qu’il trouve le moyen de se faire comprendre de ses voisins de palier. Le disque sortira en février prochain, et il can’t wait to play it in France ! Ce-dont il est sûr à ce jour, c’est de vouloir tourner dans une formule mini, mobile, mais qui fera le maximum. Accompagné d’un unique musicien, Vincent Mougel, multi-instrumentiste comme lui, ils auront plus d’un tour dans leur sac, et bien plus qu’un nouvel album à nous jouer.

Lo’Jo

Entré dans un nouveau chapitre de son existence, le groupe angevin Lo’Jo a enregistré son nouvel album, Transe de papier, en y insufflant la chaleur, la chair et la magie de ses concerts. C’est l’album refuge et miroir d’un monde de bouleversements intimes et universels. Et un nouveau départ pour le groupe et ses invités précieux – Tony Allen et Robert Wyatt.

André Minvielle

Chanteur, batteur, scatteur, rappeur, rime-ailleurs qui bouscule les mots et les conventions, André Minvielle, ce grand pourfendeur de mots saisit l’air du temps avec un incomparable sens de la langue et de l’improvisation. Seul, ou avec ses compagnons de route, André Minvielle vous convie à une fête du chant dans tous ses éclats. L’enfance de l’art et l’art de l’enfance en même temps, sur tous les tempos.

Catastrophe

« Sans rien ou presque, Catastrophe chante. Un set intime et acoustique qui se glisse,
fragilement, dans un entre-deux. Entre leur dernier et leur prochain disque, entre le
printemps et l’automne, entre la joie et la mélancolie, entre la peur et l’excitation —
Catastrophe se met à nu. »

Malik Djoudi

Ce sera l’un des albums français les plus attendus du début de l’année 2019. Révélation 2017 avec son premier disque solo, tout naturellement titré Un et porté par les singles tubesques Sous garantie et Cinéma, Malik Djoudi offre un successeur au titre programmatique : Tempéraments. Caractère bien trempé au charisme inné, le natif de Poitiers publie onze nouvelles chansons, à la fois instantanées et ambitieuses, hypnotiques et entêtantes, référencées et affranchies.

Wally

Ce n’est pas faire offense à Wally que de parler de la longévité de son parcours
artistique, lui qui a fêté récemment ses 50 ans par une tournée anniversaire.
Avec Le Projet Derli, plus de filtre pour détourner l’émotion, plus de kazoo,
mais un orchestre, plus de non-sens, mais des chansons intimes comme des
instantanés de sa vie.

Batlik

« Il est une des (plus belles) anomalies de la chanson française. Batlik trace sa route en zigzags à l’écart du peloton. Ni devant, ni derrière, ailleurs, sans doute sur une parcelle qui n’appartient qu’à lui (…) Personnage consciencieux et discret, observateur lucide de son décalage. Ne pas s’attendre à du racolage ou à une séduction facile de sa part. Le
retranchement lui sied plutôt bien, il nourrit son inspiration. Sa production discographique se révèle quasi-frénétique. Ou du moins métronomique. Certainement par crainte du vide, ce trou insondable qu’il comble par le travail. » Patrice Demailly (Libération)

Françoiz Breut

Une chanteuse à la fois résolument moderne et totalement hors du temps.
« Entre rêves érotiques et sombres réalités crues, cauchemars et fables, fragments
de réflexions, désenchantements, dépressions apocalyptiques, sursauts de vie et
d’espoirs, j’ai continué à observer, avec une certaine distance, un monde que je comprends de moins en moins.»

fils cara par andrea montano

Fils Cara

Avec son deuxième EP, « Fictions », Fils Cara élargit l’horizon d’un paysage intérieur construit au plus près des mots. Il développe et précise avec son style à lui, unique, un univers poétique nourri par son parcours et ses origines. La Sicile de ses grands-parents. Saint-Étienne. Le monde ouvrier. L’usine. L’école d’art en parallèle. La lecture, aussi. L’écriture. L’arrivée à Paris. Et puis sa mère Carmela. Diminutif ? Cara. C’est comme une bonne étoile sur ce projet.

SuperBravo

Sentinelle est une merveille de pop magnétique et subtile, un album chaleureux où
l’on danse face à la perspective de la fin du monde pour mieux l’affronter, un disque enchanteur à user sans s’en lasser. Un album qu’il faudra venir redécouvrir sur scène car ce sera, une fois encore, une fête que l’on partagera pour se sentir vivant, envers et contre tout, demain plus que jamais.

clara yse

Clara Ysé

Chevaux de feu, syncope aux fées.
On dit qu’à l’origine, le poème était chanson. Comme toutes les mythologies, celle-ci est
devenue intraçable. Pourtant, à écouter Clara Ysé, ses mots-cavalcade, ses vers- prophétie, sa voix qui s’arque-boute de l’ombre à la lumière, on croit voir le poème incarné. La chanteuse-poète et ses musiciens prodiges nous fraient un chemin dans une forêt aux symboles inclassables tant ils empruntent et synthétisent des rythmes-mythes variés. Pop française, gammes sopranes, folk latine-américaine, chanson, la chanteuse avance, en équilibre, entre des mondes, au bord des mots, et les unit dans un spectacle puissant, envoûtant et généreux.

Korafoland – Hervé Lapalud & Dramane Dembélé

L’un a vécu au Burkina, l’autre en vient. L’un joue de la kora depuis dix ans, l’autre depuis dix générations. L’un affûte ses chansons, l’autre chante dans sa flûte. L’un et l’autre se rencontrent et se reconnaissent, Ensemble ils explorent un territoire vierge et envoutant, où Brassens partage sa calebasse de bière avec Ali Farka Touré.

Julia Pertuy

Chanson élégante, spontanée et intime

Libérant sa voix et ses mots, Julia s’accompagne de son piano et de son violoncelle. Julia nous livre ses émois se reflétant sur le miroir du quotidien sans jamais oublier la beauté et la douceur que lui inspire l’espoir. Ses paroles sont bercées par des envolées lyriques et poétiques : traits de sa propre personnalité.

Les Fils du Facteur

Venus au monde il y a 7 ans avec une guitare et un accordéon dans les mains, Les Fils du Facteur ont arpenté autant de rues, de bars, et de fêtes que leur paternel avant de trouver l’adresse des scènes et du studio. Et si depuis leur poésie a traversé les rivières, les lacs et maintenant les océans, c’est qu’elle affirme, questionne et ironise avec empathie sur des thèmes universels.

JUR

Derrière ce nom se cachent une grande femme filiforme, puissante, et une
voix profonde, vibrant comme une polyphonie tellurique, un bouquet de
chardons. Dans la Barcelone de son enfance, Jur chantait déjà,
accompagnée par son père à la guitare.

Le Jour de la Réglisse de NICOLAS JULES

« Pour une fois je ne vais pas chanter. Je vais vous raconter une histoire incroyable et pourtant vraie. Et en prime et sans augmentation du prix des consommations, j’expliquerai pourquoi je déteste tous mes collègues chanteurs sauf douze d’entre eux. Ce ne sera pas un concert, pas une conférence, pas un spectacle, mais ce sera un bazar d’une seule fois, ici et pas ailleurs, qui s’appellera « le jour de la pensée ». 

DECOUVREZ LES DERNIERS CLIPS DES ARTISTES DU PRINTIVAL 2021 CI-DESSOUS

Egalement en points de vente / Billetterie - 
L'a-Musée Boby Lapointe - 1 pl. Gambetta, Pézenas
Le Poquelin 21 rue des chevaliers Saint Jean, Pézenas