Dalton Telegramme

Printi’ Mise en bouche

Le Printival fait la part belle aux talents de la scène francophone . Elle accentue aujourd’hui sa volonté de mettre en valeur ces artistes dans le bel écrin qu’est le théâtre de Pézenas, ils viennent donc vous ouvrir les écoutilles et vous préparer à de belles soirées.

Où ? Foyer des Campagnes

Quand ? Le samedi 15 avril à 19h

Tarif unique : 7€

DALTON TELEGRAMME

 

Dans tous les saloons et les bars, c’est un événement : Dalton Telegramme claque son premier album sur le comptoir. Intitulé ‘Sous la fourrure’, l’effort tient la chanson au chaud et séquestre de jolis secrets sous le manteau. Depuis 2010, Dalton Telegramme sévit en bord de Meuse, du côté de Liège. Si le projet prend corps dans la petite Belgique, son esprit appartient aux mythes et légendes des grands espaces. En marge de son obsession pour les bons mots d’Alain Bashung et Nino Ferrer, d’une fascination pour les textes ficelés par quelques dandys étincelants (Albin De la Simone, Bertrand Belin), le quatuor affectionne les guet-apens country-folk, les coups de flingues de Johnny Cash et les montures sonores attelées aux films des frères Coen (Fargo, O’Brother).

La première tournée canadienne du groupe marque un point de non-retour. De retour au pays, les musiciens remportent le concours DFDT (Du F. dans le Texte) et empochent Les Talents Acoustic TV5 Monde. Sollicité ici et ailleurs, le groupe passe à l’action et s’affaire en studio. Mais avant d’oser se lancer sur la longueur d’un album, il publie deux E.P’s distingués (‘La Cavale’ et ‘La Planque’).

Admirateurs secrets du parolier Jacques Duvall (Lio, Etienne Daho, Sparks), les musiciens décident de suivre l’homme à la trace, celle qui mène à sa planque : le label Freaksville Record (Benjamin Schoos, April March). Dans le vif du sujet, à fond dans la création, Dalton Telegramme dégaine ses meilleurs idées et enregistre douze titres en compagnie de Seb Martel (-M-, Tony Allen, Camille). Le guitariste français endosse son costume de producteur et met le son du groupe en lumière. Disque chaleureux et spontané, ‘Sous la fourrure’ voit Dalton Telegramme s’affirmer en toute authenticité. Sincère, fidèle à son univers, le quatuor fige des fictions rebelles dans des chansons douces, parfois sauvages, toujours indomptables. Avec ‘Sous la fourrure’, Dalton Telegramme a de quoi affronter le blizzard, réchauffer les cœurs et marquer les esprits.

www.daltontelegramme.comfr-fr.facebook.com/daltontelegramme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *