Soirée Carte blanche / Iaross

Printi’ Soirée

Première partie ou co-plateau, pour ses soirées, le Printival invite des artistes singuliers, d’une grande qualité musicale, sachant jouer de la poésie et de l’écriture, embarquant le public dans des univers décalés…

Où ? Au Foyer des Campagnes à Pézenas

Quand ? Le jeudi 13 avril à 21h

Tarifs : Tarif plein : 20€ / Tarif réduit : 15€

En première partie : IAROSS

 
Nicolas Iarossi, violoncelliste, décide de créer en 2008 son projet solo : Iaross. Un an après, Iaross devient un groupe grâce à la rencontre avec Germain Lebot, batteur et Colin Vincent, guitariste. Iaross est un groupe aux influences vastes allant de la chanson française au rock, l’électro, la transe et l’expérimentation. En 2011, Iaross a sorti son premier album « Ventre », unanimement salué par la critique et consacré par le public. Le groupe est alors propulsé comme coup de cœur ou primé à plusieurs tremplins incontournables de la scène francophone (Le mans Cité Chansons, Les Musicales de Bastia, etc.). Remarqué en Suisse dans le cadre de la Médaille d’Or, Iaross y décroche une distribution (Disques Office), se produit notamment au Chat Noir et gagne sa place de « découverte » au Festival Voix de Fête à Genève. Grâce à ce festival, Iaross sera programmé par l’Académie Charles Cros (Festival Chanson Nouvelle) et participera aux Chroniques Lycéennes. On sollicite Iaross pour assurer la première partie d’artistes tels que Dominique A, Jacques Higelin, Arthur H, Lo’Jo… Dans le cadre du Festival Alors… Chante ! de Montauban, Alain Fantapié a annoncé les Coups de Coeur de l’Académie Charles Cros, parmi eux Iaross. Il a été également obtenu les Bravos du Festival Alors… Chante ! Et tout ceci après avoir gagné la Médaille d’Or de la chanson à Saignelégier en Suisse. Le rock de Iaross laisse plus de place aux paroles, à une écriture cinématographique, en digne héritier de la chanson française. À fleur de peau, les textes nous transportent, à grands coups d’images, de flashes, de mélodies entêtantes. A l’écoute de l’album « Renverser », on est transporté en fermant les yeux par une expérience unique, on imagine ce qui est raconté, on voit, on sent, on vit les mots. La fulgurance de la rime nous propulse dans un univers aux distorsions de violoncelle, faisant écho à des rythmes riches et des riffs de guitare enivrants, pour un ensemble étonnant et de grande qualité artistique. Comme un hommage aux grands, on pense Ferré, Bashung, on pense Noir Désir… mais on entend Iaross!

Leur troisième album, « Le cri des fourmis » est sorti en mars 2017.

iaross.com

 SOIREES « MUSES » (CARTE BLANCHE)

Création unique et spéciale sur la thématique des Muses, avec un orchestre de filles, des invités, des chansons originales, des reprises, des surprises…

Soirée imaginée avec la complicité de Sam Burguière (Ogres de Barback).

Invités : GiedRé, Alexis HK, Renan Luce, Eskelina, Sarah Olivier et d’autres…

 
GIEDRÉ

 

Baladine nomade, GiedRé a, au gré de ses albums, parcouru les routes de France et les salles parisiennes. Après un an d’absence, GiedRé revient sur scène pour présenter son nouveau spectacle et son tout nouvel album, « Lalala ».

Nous ne sommes pas au concert, pas non plus au théâtre, mais quelque part entre le music-hall et le stand-up : son tour de chant est un authentique spectacle, verrouillé comme un château de cartes, où, armée de  ses guitare/ukulele/clavier, GiedRé pointe la souffrance des petits, des sans-grades, mais sans jamais verser dans l’indignation consensuelle. Elle aborde les vrais sujets (la souffrance, la solitude, la maladie…) avec une délicatesse rigolarde, une potacherie de dentellière et un refus de tout compromis. Mais tout ceci au sens premier du terme : GiedRé compatit. Et cette compassion abrasive ne se drape d’aucun tabou, sinon la générosité…

www.giedre.fr / fr-fr.facebook.com/Giedrelalala

RENAN LUCE

 

Quatre ans séparent D’une Tonne A Un Tout Petit Poids (sorti en 2014) du Clan des Miros, son prédécesseur. A l’issue d’une longue tournée qui l’aura vu arpenter les routes de France et d’ailleurs, à la rencontre d’un public toujours plus nombreux, Renan Luce avait finalement décidé de s’accorder un break. Sorti de la frénésie de ces deux premiers albums, Renan a pris le temps de se poser. De se construire un studio d’enregistrement, «mon lieu à moi, entre cocon et fantasme adolescent», expliquait-t-il, dans un coin de Bretagne où il a ses repères… De devenir père, aussi. Après, seulement, est revenue l’envie de composer. Grand spécialiste des émotions pour l’éternité, Renan Luce a réussi, avec D’Une tonne à un tout petit poids, le pari d’une chanson sensible et en apesanteur.

www.renanluce.fr / www.facebook.com/RenanLuce

ESKELINA

 

Des chansons à la fois actuelles et intemporelles écrites en compagnie d’Eskelina par Florent Vintrigner (La Rue KETANOU) pour les paroles et Christophe BASTIEN (Debout sur le zinc) pour la musique.

Un univers envoûtant taillé à la mesure de cette magnifique interprète. Avec ce léger accent suédois… Troublant ! Son dernier album, Le Matin du Pélican, est sorti en janvier 2015.

www.eskelina.com / www.facebook.com/eskelina

SARAH OLIVIER

 

L’écriture de Sarah Olivier est une fantaisie absolue et délicieuse où la vie et la mort se mêlent dans une sorte de transe. L’idée-même de la fête est chère à la chanteuse. La poésie est partout, même dans ses mots les plus crus. Les paroles reflètent un monde merveilleux où se dessine une vision pourtant très réelle. Sarah Olivier distille une euphorie joyeuse et subtile, délicate comme une aile de papillon, excessive comme ce énième verre qu’on vide, enracinée et vertigineuse, infinie pulsion de vie qui définit tout son art. Son premier album, Pink Galina, est sorti en mai 2013.

www.saraholivier.com

 

ALEXIS HK

 

         Adolescent amoureux de Brassens et Brel, mais aussi de hip-hop français et de reggae, il s’inscrit aux scènes ouvertes du théâtre de Trévise pour roder son jeune répertoire composé à la guitare. Une première maquette voit le jour suite à la rencontre d’Olaf Hund sur les bancs de la fac de Nanterre. « Antihéros notoire », publiée sous le patronyme de Alexis Hashka, est alors vendue à la sortie des concerts. Il enregistre chez Musiques Hybrides un premier album atypique, « Belle Ville », composé de chansons et d’interludes, dans une veine assez intimiste. Labels décide de prendre part à l’aventure et « Belle Ville » connaît un second lancement en février 2003. En 2004 sort le deuxième album, « L’Homme du moment ». En 2011, Alexis HK part en tournée « Seuls à trois » avec ses compères Renan Luce et Benoit Dorémus. L’année 2012 est consacrée à l’enregistrement et la sortie du 4e album studio, « Le dernier présent », paru le 17 septembre 2012. Ce nouvel album trouve une belle cohérence folk et évoque avec nostalgie et sagesse l’urgence de savourer la vie. La tournée qui l’accompagne de septembre 2012 à avril 2014 compte 100 concerts. Alexis HK se lance dans ce grand projet «Georges et moi» à la fin de cette ultime tournée. Le projet se concrétise à l’automne 2014 sous l’œil expert de François Morel.

www.alexishk.com / www.facebook.com/alexishkofficiel


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *